Le cheveu

Le Cheveu est principalement constitué de Kératine, une protéine fibreuse, résistante et souple.

On en distingue généralement deux parties:

Au niveau du Derme, la racine pilaire, dans laquelle le cheveu va pousser grâce à un mécanisme de division cellulaire,
En surface, la tige pilaire, qui est composée de plusieurs couches, dont la dernière, le Cuticule, est formée de cellules aplaties imbriquées les unes dans les autres. Le cuticule protège le cheveu contre les agressions et lui donne sa brillance, sa souplesse et sa douceur.

Comme pour tous les poils de la peau, la croissance et l’évolution du cheveu vont être réalisées par un système complexe, le follicule pilo-sébacé qui comprend le Follicule pileux c’est à dire la cavité qui contient la racine pilaire à sa base, une Glande sébacée, responsable de la production de sébum et un muscle Pilo arrecteur qui permet l’érection du cheveu.

Le follicule pilo-sébacé

On distingue plusieurs types de follicules pilo-sébacés sur la peau :

  • ceux du cuir chevelu, de la barbe, des aisselles et du pubis (appelés follicules pilo-sebacés terminaux) qui produisent des poils de diamètre important et sont associés à des glandes sébacées de taille moyenne;
  • les follicules duveteux, ceux des membres principalement, qui produisent des poils de petite taille avec des glandes sébacées peu développées et une faible Excrétion sébacée (zones non séborrhéiques);
  • les follicules sébacés, qui produisent des poils de petite taille (duvet) mais comprennent des glandes sebacées volumineuses. On les retrouve sur les zones dites « séborrhéiques » sur lesquelles la production sébacée est la plus forte: visage, épaules, zones médianes de la poitrine et du dos.

 

La glande sebacée

Dans le follicule pilo-sébacé, les poils et les cheveux sont « annexés » à une glande sébacée. Le cuir chevelu est une zone dense en glandes sébacées, environ 200/cm2, moins que sur le visage (de 300 à 900 /cm2) mais beaucoup plus que sur les paumes, la plante des pieds et les zones non séborrhéiques (env. 100/cm2). Sur certaines zones, les glandes sébacées sont libres, non annexées à un poil ou cheveu, et débouchent directement à la Surface cutanée. C’est le cas sur les lèvres et les cils.

Le sébum

Les glandes sébacées produisent des cellules appelées les sébocytes qui elles mêmes fabriquent le sébum par un phénomène d’Hydrolyse de leur membrane et de différenciation cellulaire. La production normale de sébum sur le cuir chevelu est de l’ordre de 0,7g à 1g par 24h. Le sébum est une graisse fluide principalement constituée de lipides (les triglycérides et les squalènes) et de cires qui sont des acides gras. Le sébum et des débris cellulaires sont excrétés par les glandes sébacées à la Surface cutanée par le Canal pilaire: le sébum remonte le long du poil ou du cheveu jusqu’à la surface de la peau. Là, il engaine les tiges pilaires et s’étale à la surface du cuir chevelu en se mélangeant aux autres lipides de surface et à la phase aqueuse (eau, sueur) pour former le Film hydrolipidique. Le rôle du sébum est très important. Il participe à la cohésion de la Couche cornée, fournit les lipides nécessaires au flux Transépidermique (flux), permet la survie de la Flore commensale, fournit une protection de la peau contre les radiations UV, contient des substances bactéricides qui empêchent les bactéries présentes à la surface de la peau de pénétrer en profondeur.

La sécrétion sébacée est liée à l’âge et est effectuée sous dépendance hormonale :

  • à la naissance, on constate une poussée séborrhéique qui se maintient pendant un mois puis décroit progressivement en six mois et devient très faible;
  • vers l’âge de 7-8 ans, les glandes sébacées sont progressivement activées sous l’influence des hormones sexuelles surrénaliennes puis gonadiques. La sécrétion séborrhéique atteint son maximum à l’âge de la puberté et va rester stable puis décliner au cours du vieillissement.